Marché Poésie 2018, le Québec invité d’honneur

Accueil > Nouvelle rubrique N° 323 > La Périphérie du 29e Marché > 23 juin : Autour de Werner Lambersy

23 juin : Autour de Werner Lambersy

lundi 28 mars 2011

Jeudi 23 juin - Centre Wallonie-Bruxelles - 20h
Entrée libre
46, Rue Quincampoix - 75004 Paris

AUTOUR DE WERNER LAMBERSY

Werner Lambersy accueillera quelques-uns de ses amis poètes :
Parviz Khazraï, Jean-Philippe Carlot et Fabio Scotto
Pierre Vanderstappen assurera la présentation de la soirée.
suivi de :

Dernières nouvelles d’Ulysse Lecture-spectacle

Conception et lecture : Jean-Luc Debattice

Guitare électrique et improvisations : Mimi Lorenzini

Ballade philosophique d’un poète.
Werner Lambersy, Viking flamand d’Anvers, roulant d’un bord à l’autre de ses rêves, sillonne les mers, descend les fleuves, suit les méandres des rues, cherche l’enfance dans la mémoire des morts, un moment d’éternité à l’orée de l’amour, et depuis son jardin d’Ardèche croise souvent Ulysse sur une terre lancée à 37.000 km heure au ciel étoilé.
Un parcours taillé dans des recueils anciens et récents, dont La Toilette du Mort , Cupra Marittima, Dernières nouvelles d’Ulysse et Conversation à l’Intérieur d’un Mur.

Soirée organisée avec le Centre Wallonie-Bruxelles.



Biographies

Werner Lambersy

D’origine belge (Anvers, 1941) vit et travaille à Paris depuis 1980 ; carrière commerciale et voyages (Amérique, Asie, Afrique du Nord, Europe de l’est) entre 1960 et 1982, où il devient attaché littéraire au Centre Wallonie-Bruxelles, jusqu’en 2002. Poète important dans le domaine francophone, tout en variant dans le ton et la forme, de l’extrême dépouillement à une respiration ample, sa poésie, à travers plus de 40 ouvrages, poursuit une méditation ininterrompue sur le dépassement de soi dans l’amour et l’écriture. Il a remporté de nombreux prix et, par ailleurs, est traduit en volumes dans plus de 15 langues. A noter : « Maîtres et maisons de thé » et plusieurs recueils chez Le Cormier, Cadex, Phi, Le Dé bleu, L’Âge d’Homme, L’Amourier, Le Taillis pré, Hermaphrodite ou Dumerchez, deux anthologies personnelles : « Présence de la poésie » chez Les Vanneaux (420 pages) et « L’Eternité est un battement d’ailes » chez Actes Sud (180 pages).

Parviz Khazraï

Né le 29 décembre à Téhéran. Il y fait des études supérieures d’art dramatique et les poursuit à Londres et à Paris. En 1970 et 1971, il dirige 2 centres de formation théâtrale en Iran. Entre 1972 et 1975, il travaille à la B.B.C de Londres et adapte et réalise plus de 30 pièces radiophoniques. En 1975, il retourne en Iran, il enseigne à l’Université de Téhéran et à l’Université de Farabi. Il a mis en scène une demi-douzaine de pièces de théâtre et a traduit Saroyan, Beckett, Büchner, Pinter...
En exil depuis 1977, il vit en France où il écrit, met en scène et dirige des ateliers de théâtre et d’écriture. Lauréat de plusieurs prix littéraires et théâtraux.
Membre de la Maison des Ecrivains, de la Société des Gens de Lettres et de la Société des Auteurs et des Compositeurs Dramatiques. Depuis sa création en 2001, à l’initiative de l’UNESCO et de la ville de Vérone (Italie) il est éluparmi les 60 membres permanents de l’Académie Mondiale de Poésie.

Fabio Scotto

Fabio Scotto est né à La Spezia en 1959 et vit à Varèse en Italie. Poète, il est l’auteur de huit recueils et de nombreux livres d’artiste et ses poèmes ont été traduits en une dizaine de langues. En français ont paru les recueils Piume/Plumes/Federn, Éditions En Forêt / Verlag Im Wald, 1997, Voix de la vue, Hôtel Continental, 2002, Le corps du sable, L’Amourier, 2006 (Finaliste au Prix “Max Jacob étranger” 2007), Les nuages, le vent. Poésies de Ségaliérette, Manière Noire éditeur, 2006, L’ivre mort, Trames, 2007, des poèmes dans les revues AUBE Magazine, Le Guide céleste, Correspondances, Travers, L’Humanité, Europe, Aujourd’hui poème, Scherzo, Le frisson esthétique, Thauma, Exit, ainsi que les éditions qu’il a procurées du Cahier Yves Bonnefoy de la revue Europe (n°890-891, 2003) et du Colloque de Cerisy Bernard Noël : le corps du verbe (ENS éditions, 2008).

Professeur de langue et de littérature françaises à l’Université de Bergame, spécialiste de l’oeuvre de Bernard Noël et d’Yves Bonnefoy, il est l’auteur des essais Le Neveu de Rameau de Denis Diderot (1992), Bernard Noël : il corpo del verbo (1995) et de nombreux articles et communications sur Tardieu, Michon, Michaux, Cendrars, Ponge, Bonnefoy, Frénaud, Cioran et d’autres. Il a traduit une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels Chatterton d’Alfred de Vigny, Notre-Dame de Paris de Victor Hugo (préface d’Umberto Eco), les Premières poésies de Villiers de l’Isle-Adam, L’opera poetica d’Yves Bonnefoy pour Mondadori, plusieurs livres de Bernard Noël et a récemment édité et traduit une importante anthologie de la nouvelle poésie française (Nuovi poeti francesi, Einaudi, 2011).

Il a reçu en Italie les Prix de traduction littéraire “Civitanova Poesia 1998”, “Achille Marazza 2004” et le Prix Spécial du jury du “Premio Europeo 2006”.

Portfolio