Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 364 > Catalogues du 33e Marché de la Poésie > Nouveautés 2015 > La Veillée des armes, Le départ : août 1914 - Marcelle Tinayre

La Veillée des armes, Le départ : août 1914 - Marcelle Tinayre

mercredi 3 juin 2015, par Vincent Gimeno-Pons

Titre : La Veillée des armes, Le départ : août 1914
Auteur : Marcelle Tinayre
Langue d’origine : français
Format (en cm) : 20x13
Pagination : 257 p.
Prix (en euros) : 15
Argumentaire : Le 1er août 1914, Marcelle Tinayre assiste à l’affolement de la rue parisienne, « comme un frisson », et se met immédiatement à écrire ce qui deviendra un roman qui paraîtra quelques mois plus tard, début 1915, en pleine guerre.
C’est « une histoire qui tient en quarante-huit heures : du 31 juillet au 2 août 1914 » […] de la mobilisation générale aux premiers départs (en gare de Lyon). Une rue, un monde, le quartier Saint-Lazare, une chronique sociologique et intimiste : peut-être un reportage plus qu’un roman ? En tout cas, un récit volontairement sobre pour dire le moment d’un basculement majeur, avec « la couleur vraie et le son juste »
(extraits de la préface d’Alain Quella-Villéger).
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Marcelle Tinayre, née Marguerite Suzanne Marcelle Chasteau (Tulle, 1870 – Grossouvre, 1948), grandit dans une famille bourgeoise où les femmes sont instruites et anticonformistes. Elle est l’une des premières collaboratrices du quotidien féministe La Fronde et une romancière prolixe qui connaît le succès dès son premier roman Avant l’amour (1897). Co-fondatrice du prix Femina, très populaire durant toute sa vie, elle reçoit elle-même plusieurs prix. _Editeur : Des femmes – Antoinette Fouque
ISBN : 978-2-7210-0639-4
N° de Stand : 412

Portfolio