Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 354 > Nouvelle rubrique N° 356 > Nouvelle rubrique N° 361 > Laine, Timothee / Patrick Plaisance - Stand 507

Laine, Timothee / Patrick Plaisance - Stand 507

dimanche 4 mai 2014, par Vincent Gimeno-Pons

Timothée Laine
Né en 1955, Timothée Laine mène un travail artistique ouvert sur plusieurs fronts.
Lectures littéraires : plus de 50 programmes thématiques ou par auteur (dont créations avec des textes de Michel Butor, Pierre Alechinsky…).
Récitals de poésie dans toute la France.
À l’initiative de plusieurs spectacles et performances pluridisciplinaires en collaboration avec des peintres (Aki Kuroda, Claude Délias, M.K.Leroux) et des musiciens (Arthur Aharonian, Danuta Glowacka, Pia Segerstam, Irène Lecoq, Ensemble Diabolus In Musica – Antoine Guerber, Michel Kempf…).
Maison de la Poésie de St-Quentin-en-Yvelines (78) « Rimbaud à la lettre » 2006, « L’Appel » 2009, « Théâtre des Balbutiements » 2009 ; Centre Européen de Poésie d’Avignon « Le banquet d’un acteur » 2002, « Le banquet littéraire » 2005.
Plusieurs mises en scènes dont : « Phèdre » de Yannis Ritsos, Théâtre du Quai de la Gare à Paris, « Thyeste » de Sénèque, place des Grés à Paris et « Peinture sur bois » de Bergman, Théâtre Oblique à Paris.
Improvisations « Balbutiements » depuis 1991 à La Villette (Pavillon Tusquet et dans une Folie du parc), au Théâtre Montorgueil, au Théâtre de l’Ile Saint-Louis à Paris en 1995, à l’Aire des Poètes de Belfort et Montbéliard en 1999, au Centre Européen de Poésie d’Avignon en 2002, à la médiathèque de Carros (06) en 2004, à la Maison de la Poésie de St-Quentin-en-Yvelines (78) en 2006, à la bibliothèque d’Evry (91) en 2006, aux Pérégrinations Littéraires de « Saute-Frontière » (39 et Suisse) en 2006.
Auteur de trois pièces de théâtre inédites : « Rue Daguerre », « désespérément, Faust  » et « C’est beau d’être debout dans le crépuscule ».
Récital de voix parlée à la carte - épopée du public, épopée du poème : 201 textes de 105 auteurs pour plusieurs heures de poèmes mémorisés dont la liste est distribuée au public. Le public est l’architecte du programme.

Patrick Plaisance, électro-comédien
Il est agent EDF et comédien. Cette façon d’avancer avec un pied dans le monde du travail et un pied dans la sphère artistique, permet de garder un lien avec la réalité. Ce lien nourrit sa démarche artistique.
Sa rencontre avec le théâtre de l’Unité en 1991 est déterminante. Il se forme en participant à différents ateliers avec Philippe AVRON, Michel LOPEZ, Arlette NAMIAND, Hervé DELAFOND, Jacques LIVCHINE, Mony GRECO. Il participe à de nombreuses interventions de la Brigade d’Intervention Théâtrale de Jacques LIVCHINE.
Il joue dans « les petits métiers » du théâtre de l’Unité.
En 1999 il créé sa Cie de Théâtre « La Cotonnière » qui se veut par son nom ancrée dans la mémoire collective des héricourtois.
En 2003 il lance le projet d’un travail sur la mémoire textile du Pays d’Héricourt qui aboutit en 2005 au spectacle « il y avait seize cheminées ».
En 2007 il effectue un autre de travail de collecte de mémoire auprès des anciens habitants de Mandrevillars (70) à la demande de l’association Mandrevillars animations. La restitution de ce travail a eu lieu en février 2009 sous forme de veillées chez l’habitant.
En 2008 il participe à la création et joue dans « Dramuscules » de Thomas Bernhart mise en scène de Sophie Kordylas.
En 2008 il crée « les femmes veulent et ne veulent pas en même temps » petite forme conférencière et musicale pour bibliothèques et autres lieux intimes.
En 2010 il crée « le quart d’heure Michaux », intervention poétique pour garage ou sous-sol de maison.
Avec La Cotonnière il propose un spectacle déambulatoire tous les deux ans dans des lieux différents (ville, quartier, village, musée).
En 2013, il s’installe à Romainville avec le projet de faire vivre la compagnie aussi sur ce territoire.

Portfolio