Lemoine, Yves

par Vincent Gimeno-Pons, 4 juillet 2010

Bonjour,

Je vous réponds, un peu perdu, croyant à peine à cette information et ne sachant pas à qui je m’adresse... Est-ce à quelqu’un de la famille d’Arlette ?

Regardant machinalement les infos du “marché de la poésie” ce matin, à peine réveillé, je ne m’attendais pas à découvrir cette annonce soudaine de la disparition d’une fidèle et très attachante amie que je croyais éternelle...
Nous nous rencontrions et partagions de bons moments depuis 68 (grâce à elle j’ai pu publier l’un de mes premiers livres de poèmes à Bonaguil ) et avons voyagé bien souvent ensemble
en compagnie parfois de Jean Follain et de Madeleine...Ou d’Ania Staritsky et de bien d’autres personnes attachantes...
Décidément après l’ami Jean Lescure et Gilberte, je vois s’éteindre peu à peu la famille...

Je comprends mieux pourquoi mon dernier courriel adressé à Arlette est resté sans réponse, nous devions nous revoir chez elle, et je lui annonçai sans pudeur
que mes ennuis de santé m’empêcheraient de me rendre au dernier marché de la poésie... J’étais loin de m’imaginer qu’elle souffrait peut-être bien davantage que ma pauvre personne !
Dites-moi, s’il vous plaît, auprès de qui je peux me rapprocher et témoigner mon affection, et veuillez pardonner ce mot rapide d’un endormi.

Avec toute ma sympathie.

Yves Lemoine

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 4 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.