Lenell, François

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

Mesdames,
Messieurs,

C’est avec tristesse et émotion que j’ai appris le décès de Madame
Arlette Albert-Birot. Je tiens à présenter à sa famille et à ses amis
mes plus sincères condoléances et à les assurer de ma compassion.

Alors que j’étais conservateur de la Bibliothèque Nordique, j’eus
l’honneur et le plaisir d’y accueillir, en juin 2004, Madame
Albert-Birot, lors d’une soirée poétique "animée" (dans toute
l’acception de ce mot !) par elle sur le thème de la poésie estonienne
contemporaine, en présence de poètes estoniens.
D’emblée, je ressentis à quel point Madame Albert-Birot était habitée et
portée par le langage universel de la poésie, avec passion, générosité,
simplicité, dévouement..

Je n’ai que peu connu Madame Albert-Birot, mais je puis affirmer que
j’ai rencontré en elle, le temps de cette soirée mémorable, un esprit et
une âme élevés !

François Lenell

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.