Lieu de son effet (Le) - Luc Stokart

par Vincent Gimeno-Pons, 11 mai 2016

Titre : Le Lieu de son effet
Auteur : Luc Stokart
Langue d’origine : Fr
Format (en cm) : 14x20
Pagination : 48
Prix (en euros) : 16

Argumentaire :
Luc Stokart a photographié Isabel Pepin, modèle, pendant près de deux ans,
au départ d’un protocole défini de commun accord : une séance de poses par
mois, dans le même lieu – un atelier de dessin –, en jouant des codes de ces
deux disciplines, le dessin et la photographie.
Isabel Pepin avait beaucoup posé pour des dessinateurs et des sculpteurs,
pour des peintres aussi. La photographie était inhabituelle pour elle. De la tradition
du dessin de modèle, il reste presque tout : les poses, la lumière du jour,
le mouvement arrêté. De ce travail régulier entre le photographe et son modèle
est né une suite d’images. Celles-ci, prises à l’Hasselblad sur film argentique
N/B, ont un cadre et un rendu bien particulier.
Le lieu de son effet se présente comme la suite désordonnée de photos de
plateau dont on ne sait plus rien du film. On y lit l’admiration pour la magnificence
du corps et le regard qui cherche sans scénario. Cependant, quelques
éléments font partie du décor : la chorégraphie renvoit aux poses et à la
gestuelle du dessin d’atelier et les accessoires utilisé ont un lien direct avec la
photograhie. De cette manière, le déplacement du dessin à la photographie, s’il
déstabilise, provoque aussi l’étonnement de l’expérience.
Luc Stokart, s’il est avant tout photographe, pratique également le dessin. En
s’interrogeant et en explorant l’un et l’autre, il nous propose une réflexion sur
l’image, son surgissement et sa lecture.
Ce livre nous dit l’importance du temps, l’attention au modèle choisi et ce lien,
quasi muet, qui rend l’expérience esthétique possible.

Biographie ou Bibliographie de l’auteur :
Luc Stokart se définit volontiers comme réalisant « une photographie de piéton », parce quʼil sʼagit pour lui dʼaccueillir lʼétonnement lors de ses balades, que ce soit « sur » le paysage ou dans les lieux communs.
Il utilise volontiers le moyen format qui permet la récolte dʼune profusion de détails.
Il remarque que souvent, cʼest le paysage, ou quelque chose dans le paysage, dans lʼobjet, qui est le véritable déclencheur de la photographie.
Lecteur attentif, Luc Stokart pratique également le dessin. Ses travaux (photos ou dessins) sont régulièrement exposés.
Aux éditions Esperluète, il accompagne de ses photos le texte d’Anne De Roo : Aérer la maison (2008).

Editeur :
Esperluète

ISBN :
978-2-35984-060-5

N° de Stand :
505

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 11 mai 2016, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.