Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 305 > La Périphérie du 28e Marché de la Poésie > 16 juin : 100 poètes + 100 artistes = 200 minutes de poésie > Marc, Alain / Rozier, Nicolas

Marc, Alain / Rozier, Nicolas

mercredi 12 mai 2010, par Vincent Gimeno-Pons

Alain Marc

Poète et essayiste. Il a publié l’essai Écrire le cri en 2000, livre fondateur (préface de Pierre Bourgeade, éditions l’Écarlate). Il a ensuite publié Regard hallucinés (préface de Bernard Noël, Lanore, 2005), La Poitrine étranglée (le Temps des cerises éditeurs, 2005), En regard, Sur Bertrand Créac’h (Bernard Dumerchez, 2007/2008) et Toute une vie (lettre de Pierre Garnier, Engelaere éditions, 2008/2009), abordant tour à tour la poésie contemporaine, la poésie sociale, la poésie en regard d’un plasticien et la nouvelle. Il effectue des lectures publiques, de ses textes et des poètes qu’il affectionne de temps à autre.

Nicolas Rozier

Né en 1971, vit en Belgique où il écrit et dessine. Ses œuvres exposées en France et en Belgique ont croisé les textes de Zéno Bianu, Pierre Dhainaut, José Galdo, Charles Dobzynski et Olivier Penot-Lacassagne. Marcel Moreau a salué son travail dans la revue Nunc. Les revues Sorgue, Pyro, Thauma et Nunc ont accueilli ses dessins et ses textes. L’Écrouloir, écrit d’après un dessin d’Antonin Artaud est paru aux éditions de Corlevour après un premier livre : L’Espèce amicale, (textes et dessins), chez Fata Morgana, en 2006. L’astre des anéantis paraîtra en 2010 aux éditions de Corlevour. Nicolas Rozier travaille actuellement avec 29 écrivains au projet Tombeau pour les rares, tombeau littéraire et pictural dédié aux grands ravagés de l’écriture

Portfolio