Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 305 > La Périphérie du 28e Marché de la Poésie > 16 juin : 100 poètes + 100 artistes = 200 minutes de poésie > Meas, Alena

Meas, Alena

mercredi 21 avril 2010, par Vincent Gimeno-Pons

Alena Meas

Alena Meas est née à Prague en 1976. Après un baccalauréat et la publication de ses premiers poèmes dans un recueil collectif intitulé Je suis ton troisième toi, elle étudie pendant trois ans la géologie. Puis, elle se patiente pour les langues, et notamment pour le français, ce qui sera la raison de sa venue en France. Depuis 2000, elle vit à Paris, où elle poursuit des études littéraires à Paris IV Sorbonne, en même temps qu’elle écrit ses premières poèmes et nouvelles en français. Elle sympathise et publie ses poèmes dans la revue Averse, qui rassemble de jeunes poètes européens. En 2007, elle était l’une des organisatrices du festival international franco-tchèque Poésies, entre Paris et Prague, qui avait lieux à Prague et ensuite à Paris et qui a pu réunir les jeunes poètes des deux pays.



DIALOGUE AVEC A.


Premier dialogue

Au Mont Saint-Michel

Nous sommes des pèlerins modernes, te rendant visite un jour de novembre. Nous restons dans les remparts du mont pendant le jour et le crépuscule. Puis soudain, sur la baie, qui avait suspendu ce faisceau lumineux entre le nuage et la mer ? Le monde tenait sur un fil, que tu avais frôlé de tes ailles d’airain.
Du fond sablonneux surgissait la nuit, elle s’approchait avec le courant, tandis que la lumière se débattait dans ses méandres noirs. Le ciel fendit sous le coup de la cloche qui appelait aux vêpres, ton épée entra dans l’air.


Deuxième dialogue

Le vent y soufflait fort, faisait plier les couronnes d’arbres. Ce mouvement d’une grande violence s’imprimait dans la pierre, quand nous gravîmes les marches du ciel. Au bout de notre chemin était un jardin à jamais vert, une merveille faite de lumière et d’ombre. Des cassures éclatantes écartaient l’espace devant nous ; la vue de là-haut était incroyable.

Portfolio