Meazzi, Barbara

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

Une pensée émue pour Arlette, femme généreuse, délicate et dont
l’élégance humaine parvenait à toucher les coeurs, en y laissant une trace.
Tout d’un coup elle laisse un vide et j’ai, comme vous tous, beaucoup de
peine.
E ogni giorno che passerà, da adesso in avanti, ci sentiremo un po’ più
soli.


Barbara Meazzi

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.