Monteau, Martine

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

La place Saint-Sulpice sans Arlette Albert-Birot cela n’existait pas,
Le marché de la poésie devra faire avec l’inimaginable
nous ayant laissés orphelins
ayant rejoint vos frères et sœurs poètes invisibles
vous serez toujours là, pressée entre deux stands, dans le clair d’un sourire, dans le rai du soleil, sous les regards léonin de la fontaine, lorsque l’heure sonne âme solsticiale, Arlette

Amitié,
Martine Monteau

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.