Orlandi Cerenza, Germana

par Vincent Gimeno-Pons, 4 juillet 2010

Sœur Arlette

 

 au grand cœur qui savait dénicher la poésie la plus haute et pure ainsi que la plus quotidienne, qui connaissait comme aucun autre l’amitié fraternelle partageant ses richesses intarissables, Arlette reste avec nous exemple lumineux, mère des plus jaunes et fille d’élection.

 

 Germana Orlandi Cerenza.

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 4 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.