Pagès-Pindon, Joëlle

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

Cher Jean-Michel,
Cher Vincent,
Cher Michel,


Arlette avait été, il y a presque trente ans, ma marraine en poésie, toujours si attentive et bienveillante. Comment lui témoigner toute mon affection mieux que par un texte écrit pour elle ? Je vous adresse ci-joint ce poème d’hommage.

Avec toute mon amitié, Joëlle Pagès-Pindon



Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.