Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 354 > Nouvelle rubrique N° 356 > Périphérie XX jeudi 19 juin 2014 19h

Périphérie XX jeudi 19 juin 2014 19h

mercredi 5 mars 2014, par Vincent Gimeno-Pons

Périphérie XX jeudi 19 juin 19h

Anthologie de la poésie française du XXIe siècle#4 : les poètes du poème#2, poètes de l’Est
Jean Portante, Gérard Pfister, Guy Goffette, Jean-Paul Klee, Anise Koltz, Alain Helissen, Rodica Draghincescu, Valérie Rouzeau, Jacques Darras et Lachian Mackinnon.
organisé avec la Médiathèque de Nancy et La Manufacture

Théâtre de la Manufacture
10 Rue Baron Louis
54000 Nancy

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Rodica Draghincescu
est née à Buzias (Roumanie).

Après une expérience d’universitaire et de chercheur en linguistique à
l’Académie roumaine, après dix livres publiés en Roumanie (dont quelques titres ont été primés par l’Union des écrivains, l’Association des écrivains de Bucarest etc), après cinq ans d’ études et de bourses de littérature en Allemagne, quatre livres allemands, Rodica Draghincescu s’est installée en France, dans la région messine, où elle est devenue conseillère auprès de plusieurs institutions de culture lorraine.

Comme francophone, Rodica a été éditée avec des poèmes et des livres d’interviews. Son plus récent livre est RA(ts), un recueil de poésie, illustré par le graveur Marc Granier, éditions du Petit Pois, Béziers, 2012, PRIX DE LITTERATURE FRANCOPHONE "VIRGILE", attribué par la SOCIETE DES POETES FRANCAIS & LE CENACLE EUROPEEN, Paris juin 2013.

D’un festival à l’autre, d’une scène littéraire à l’autre, Rodica collabore avec des acteurs, musiciens et artistes européens tels que : Barbara Stoll (ARTE TV), Dorothea Fleiss, Hélène Martin, Jean-Luc Kockler, Michel Biehler, Philippe Joncquel, Andrej Lazarev, Ion Caramitru, Marc Granier etc.

Depuis septembre 2010, elle dirige le webmagazine international Levure
littéraire (http://www.levurelitteraire.com) et participe au comité de rédaction des éditions berlinoises "KLAK" : www.klakverlag.de

Site personnel : http://www.draghincescu.com

Jacques Darras
Originaire de Picardie maritime (Ponthieu & Marquenterre, 1939) Jacques Darras pratique la poésie, l’essai, la traduction de l’anglais. Il a commencé en 1988 une longue somme « épique » en 8 chants centrée (et excentrée) sur une rivière côtière de la Manche, la Maye. Depuis le premier volume La Maye I, sept autres chants se sont succédés aux éditions Le Cri à Bruxelles et Gallimard/l’Arbalète à Paris. Irruption de la Manche, premier texte du chant 8 (Le Chœur maritime de la Maye), est paru en 2012 (Le Cri) illustré de 18 gouaches de l’auteur C’est au contact de la poésie anglaise et américaine (Darras a traduit Whitman, Coleridge et Blake pour Gallimard ; Whitman, Lowry et Shakespeare pour Grasset ; Pound pour Flammarion) que s’est élaborée La Maye, poème étranger aux courants formalistes ou exclusivement lyriques de la poésie française contemporaine. Jacques Darras vise une écriture polyphonique largement inspirée par la peinture flamande (Van Eyck, Brueghel, Ensor etc…) et la musique du même nom (Josquin, Bach). Il a reçu le Prix Apollinaire (2004), le Grand Prix de Poésie de l’Académie française (2006) et a été le premier Français et Européen invité à prononcer les Lord Reith Lectures sur les ondes de la BBC à Londres, dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française (1989). Davantage de détails sur le site www.jacquesdarras.com

Valérie Rouzeau
Née en 1967 dans une famille de récupérateurs du Berry, Valérie Rouzeau est poète et traductrice, notamment de Sylvia Plath et William Carlos Williams. Son dernier ouvrage, Vrouz, publié par la Table Ronde en 2012, a été couronné par le prix Apollinaire. Elle a aussi écrit des chansons pour le groupe de rock Indochine.

Alain Helissen
Alain Helissen est né en 1954. Vit à Sarrebourg, en Moselle. A co-fondé la revue artistique et littéraire FAIX (1979-1982) avant de faire partie du comité de rédaction de la revue Sapriphage, (pour laquelle il a coordonné un numéro entièrement consacré à Jean-Pierre Verheggen). A collaboré à plus de soixante de revues et publié une quinzaine d’ouvrages. Il est aussi chroniqueur dans différents périodiques et sites littéraires ( CCP, Diérèse, …site Poézibao, Libr-critique, Sitaudis…). A réalisé, pour le magazine Ecrire & Editer (N°44/45, juin/sep.2003) un dossier sur la poésie française de 1970 à 2000.
De 2000 à 2012, il a dirigé la collection de poésie Vents contraires aux Editions VOIX .(29 titres paru.) Participe régulièrement à des lectures publiques. Pratique aussi le Mail Art. Co-anime depuis mars 2007 le cycle de rencontres poétiques trimestrielles « Pontiffroy-Poésie » à la médiathèque Verlaine, à Metz.
A obtenu, en 2003, une bourse d’encouragement à la création du CNL.
A bénéficié, en août 2008, d’une résidence d’écrivain au Château du Pont d’Oye en Belgique.
Parmi les derniers ouvrages parus : Les Poétrous, Ed.VOIX, 2000 ;
Du lieu de l’origine, livre d’artiste en collaboration avec Martina Drinek, Ed.AZUL, 2003. La narration vous change la vie, Ed.Comp’Act (septembre 2005). METZ in JAPAN, en duo avec Jean-Pierre Verheggen, Voix éditions, novembre 2005. Bivouacs, Ed. XIII/13, novembre 2005. La part des émotions, IDP, les hors-série du 22, 2006. L’O de la vOie lactée, éditions Denkmal, 2007. Le rappel des titres, Les Deux Siciles, 2008. Pas vu, pas pris, livre-objet boîte d’allumettes, VOIX éd. 2008. Emplâtres, avec des collages de Claude Ballaré, éd. Drosera, 2008. Le journaze du soir, livre-boîte d’allumettes, VOIX éd. 2008. Nihil-Liste, 100 pas pour rien, livre-boîte d’allumettes, VOIX éd. 2009 ; On joue tout seul, éd.Corps-Puce, 2010 ; Metz in Japan-digest, livre-boîte d’allumettes, VOIX éd. 2011 ; Acanthes, avec des collages de Claude Ballaré, 2012 ; Des lettres de la Voie lactée, Atelier de Groutel, 2013. Et de nombreux livres d’artiste, seul ou en duo avec des plasticiens.
http://alainhelissen.over-blog.com

Gérard Pfister
Né en 1951 d’une famille alsacienne, apparenté du côté maternel à Etty Hillesum, Gérard Pfister a soutenu sa thèse sur le dadaïsme, qui demeure, avec la mystique rhénane, une référence de son travail. Il a fondé en 1975 les éditions Arfuyen, créé en 1990 la revue L’Autre et lancé en 2004-2005 le Prix Européen de Littérature, le Prix Jean Arp de Littérature Francophone, le Prix Nathan Katz du Patrimoine et les Rencontres Européennes de Littérature. Depuis Faux (1975), il a publié une vingtaine de livres de prose et de poésie dont, tout récemment, trois « oratorios » : Le grand silence (2011), Le temps ouvre les yeux (2013) et Présent absolu (2014). En 2013, il a publié un premier roman, Le Livre des sources (éd. Pierre-Guillaume de Roux). On lui doit deux essais Marcel Weinum et la Main Noire (2007) et « La poésie, c’est autre chose » – mille et une définitions de la poésie (2008). Il a traduit de nombreux recueils de l’allemand, l’italien, l’anglais et du turc. Il vit à Paris, Strasbourg et Orbey (Haut-Rhin).

Portfolio