Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 364 > Au programme du 33e Marché > Rimbaudmobile IV : Dehors les poètes !

Rimbaudmobile IV : Dehors les poètes !

samedi 30 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons

Rimbaudmobile IV : Dehors les poètes !

JPEG - 177.2 ko

Samedi 13 juin 2015

voir la vidéo

Depuis plusieurs années, l’essence des actions entreprises par Poésie is not dead est de « dé-livrer » le poème des espaces institutionnels et/ou alternatifs où il est généralement « enfermé » (rayons des bibliothèques, musées, squats, librairies, etc.) à l’attention souvent d’un public « averti ».

« Ce n’est pas le public habituel de la poésie avec ses applaudissements de politesse », que Poésie is not dead souhaite atteindre mais faire réagir « un auditoire non averti, non préparé. C’est ainsi, dans cette situation de risque et de fraîcheur, en fait, que la poésie, toujours, devrait se communiquer. Funambule et présente, malgré tout ! ».

Un des media de création et de diffusion de poésies contemporaines est l’utilisation de la fameuse et l’unique Rimbaudmobile, voiture héritée de la famille Rimbaud, qui a fait la tournée des grands ducs, de Paris à Londres, de Marseille à Aden, de Charleville à Bruxelles….

Cette année, les poètes Annabelle Verhaeghe, Jean-Luc Parant et Laura Vazquez accompagnés par le créateur sonore en direct et en différé Michel Bertier, le groupe loufoque belge Ardennic Poétique et les vidéastes Anne-Sophie Terrillon et Christophe Acker ont décidé de faire revivre l’aventure abracadabrantesque de la Rimbaudmobile sur le bitume parisien.

https://www.youtube.com/watch?v=k-hGZcjmIqg&feature=youtu.be

Lectures-Performances dans les espaces publics suivants :

11h00 : Place de la Commune, Paris 13ième avec Ardennic Poétique

14h30 : Place de Furstenberg (près du Musée Delacroix) avec Annabelle Verhaeghe et Michel Bertier

16h00 : Jardin du Palais Royal, colonnes de Buren avec Jean-Luc Parant et Michel Bertier
(avec le soutien du Domaine National du Palais Royal)

18h00 : Belvédère du parc de Belleville, rue Piat, Paris 20ième avec Laura Vazquez et Michel Bertier

Captation vidéo : Anne-Sophie Terrillon et Christophe Acker

Conception et coordination : François Massut pour le collectif Poésie is not dead et l’association Poètes dans la Ville

JPEG - 124.1 ko
Christophe Acker

Christophe Acker est né à Reims en 1970. Après un passage à Strasbourg à la faculté d’Arts plastiques, il entre à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Très vite il se dirige vers la vidéo et le cinéma. Après ses études il collabore à différents projets de documentaires pour Arte, Canal +, réalise ses premiers clips pour de petits groupes puis pour Rodolphe Burger et Olivier Cadiot, lance avec Fabrice Ferrarri l’émission Ubik sur France 5 mais continue surtout de tourner ses films et vidéos.
Il réalise de nombreux clips. Il obtient les Victoires de la musique pour le DVD musical de Noir Désir, Noir Désir en images.
Musicien, il participe au Groupe Optophone et développe avec celui-ci une mise en image pendant les concerts.
En 2005 il crée avec Agathe Nony et Nicolas Duroux la société ADNfactory, produits et collabore à des films d’artistes tels que Laurent Montaron, Julien Discrit ou Pierre Malphettes .

JPEG - 111.2 ko
Ardennic Poétique

Ardennic Poétique (Belgique)
C’est en 2007, dans les Ardennes belges, que l’aventure d’Ardennic Poétique débute avec Christophe et Bruno Echterbille sous la direction de Jacques Herbet. Ils présentent "Les Anars envoûtés" au centre Bohaimont de Bertrix.
Ensuite, lors d’une scène ouverte à Charleville-Mézières, ils remportent le concours du "Printemps des Poètes", évènement auquel ils participeront pendant plusieurs années. Ils auront également la chance de se produire au festival off d’Avignon, grâce au soutien de la Province de Luxembourg. L’Entrepôt à Arlon leur donne l’occasion d’être en première partie de Modern Cubism de Jean Luc De Meyer (front 242) et de The Listener (groupe de métal poétique américain).
Aujourd’hui, l’équipe est formée de Christophe Echterbille et Michaël Bridoux (The Moon Invaders, The Left of Buddha, ...) pour partager avec le Monde, cette passion dévorante pour la poésie vivante, notamment la poésie belge !

JPEG - 139 ko
Michel Bertier

Michel Bertier
Créateur sonore en direct et en différé !
Né et vit à Paris. Réalise des décors sonores pour le théâtre, la radio, la danse, la télévision et plus récemment le cirque. A notamment travaillé avec Michel Dydim, Susana Lastreto, Antonio Arena , Jean-Pierre Chabrol, Maguy Marin, Adrienne Larue et la chaîne Canal +.
Directeur artistique de La Compagnie du Son, association d’art sonore environnemental et multimédia, il a créé plusieurs événements depuis 1995 qui mettent en scène le son, l’architecture ou le paysage. A également dirigé « La Fanfare Electronique » et ses environnements sonores pour téléphones mobiles reconditionnés surprennent le public par leur évocation poétique.
Chargé de l’enseignement des musiques et nouvelles technologies à l’Université d’Evry Val d’Essonne.

JPEG - 101.5 ko
Jean-Luc Parant

Jean-Luc Parant
Jean-Luc Parant, né en 1944, est l’auteur de centaines de textes sur les yeux et de centaines de milliers de boules, qu’elles soient de cire, de terre ou de papier. Écrire sur les yeux aurait pu se résumer à un seul livre sur les yeux, comme fabriquer des boules aurait pu se résumer à une seule boule, si les textes et les boules qui ont suivi le premier texte et la première boule avaient été la répétition du premier et de la première.
Mais Jean-Luc Parant n’a jamais écrit deux fois le même texte ni fabriqué deux fois la même boule. Il a seulement remis en jeu depuis qu’il crée la même énergie à les développer les uns et les autres dans leurs circonvolutions faites de tours et de détours, d’échappées et d’envolées.
Jean-Luc Parant se fait également éditeur le temps d’une revue qu’il façonne et intitule depuis 1975 « Le Bout des Bordes », journal de bord de son propre travail mais surtout de ses rencontres et amitiés créatrices, invitant de nombreux écrivains et artistes à y participer (dernier numéro paru : Le Bout des Bordes n°11/14, éditions Actes Sud, juin 2010).
En 2014 est paru chez Fata Morgana, les yeux suite sans fin.

JPEG - 93.5 ko
Sophie Terrillon

Anne-Sophie Terrillon, née en 1983, est diplômée de l’école media art de Chalon sur Saône Elle développe différentes approches du travail vidéo, que ce soit au sein d’installations ou de projections. Elle explore plus particulièrement les champs du fantastique, du cinéma expérimental, ainsi qu’un travail de dispositifs en relation avec la musique (projet réalisé avec différents musiciens autour de la ré-interprétation, installations sonores).

JPEG - 130.4 ko
Laura Vasquez

Laura Vazquez
Née en 1986, elle vit à Marseille et est andalouse.
Elle fait de la poésie dans les livres, dans les revues, sur Internet, dans les bars, dans la rue, dans les librairies, dans les prisons, dans la tête, dans les appartements, dans les hôpitaux, dans les poubelles, dans le lit, où vous voulez, sauf dans les abattoirs et les commissariats.
Sur Internet, elle publie régulièrement des vidéos de lectures sur sa chaîne Youtube, et des textes, des images, du son, des idées, sur les réseaux sociaux et sur son blog.
Elle a publié de nombreux textes dans des revues comme Nioques, BoXon, Doc(k)s, Le cahier du refuge, Les cahiers d’Adèle, Contre-Allée, Tapin, Résonance générale, La vie manifeste, Journal Behind, Les états civils, Lapsus, Aka, etc.
Ses textes À chaque fois et Le système naturel et simplifié ont été publiés aux éditions Derrière la salle de bains.
Elle co-dirige la revue Muscle.
En 2014, elle reçoit le prix de la Vocation pour son livre La main de la main, publié chez Cheyne éditeur.

JPEG - 141.1 ko
Annabelle Verhaeghe

Annabelle Verhaeghe
Née peu après l’explosion de Tchernobyl.
Pratique l’écriture de textos poèmes depuis 2010 auprès d’une fluctuante centaine d’abonnés. Fait des films, des sons et lectures, de la peinture à l’huile, des mobiles de chimères, des performances, des installations, et écrit de la poésie contemporaine.
Avant 2010, a fait des études : licence cinéma, master mise en scène et dramaturgie et Compagnie d’entrainement (formation pro au jeu). Volontairement polymorphe, veut poly-diffuser (car diffuser est un très beau mot : on diffuse de la lumière, des idées, des sentiments, des sons) et poly-questionner.
Crois au doute et aux mondes parallèles.
Travaille parfois avec le Muerto Coco, Julian Baubil, Sylvain Courtoux ou Ludovic Girard.
Organise ou participe à des performances (festival Entre chien et loup, Asile 404, Hors-lits, etc.), est présente dans des revues (Hypogée, Tapin2, Lorem Ipsum, Infusion, Comme en poésie, F.P.M., Lieu commun) et a exposé peintures, vidéos et installations dans les Galeries Susini et Paradis (art contemporain).

Portfolio