Marché Poésie 2018, le Québec invité d’honneur

Accueil > Nouvelle rubrique N° 300 > Rozier, Nicolas

Rozier, Nicolas

mardi 2 juin 2009, par Vincent Gimeno-Pons

Nicolas Rozier (1971) écrit et peint. Expositions en Belgique : galeries Zedes (Bruxelles), Monos (Liège), Beukenhof-Phénix (Kluisbergen), La Louve (Léglise), centres culturels de Bastogne et Elzenhof (Bruxelles) et en France : manifestations dédiées à la revue littéraire Le Grand Jeu à Reims en 2004 (Ancien Collège des Jésuites). Expositions en 2009 à Charleville-Mézière, Troyes et la galerie Concha de Nazelle à Toulouse.
Marcel Moreau, Zéno Bianu, Marie-Claire Bancquart, Charles Dobzynski, et Marie Bauthias ont écrit sur son travail.
A collaboré aux revues Nunc, Sorgue et Pyro.
A publié L’Espèce amicale, poèmes et dessins (fata morgana 2006) et L’Écrouloir, d’après un dessin d’Antonin Artaud, paru aux éditions Corlevour, en juin 2008 ainsi qu’un texte sur Roger-Gilbert Lecomte : Le tambour pectoral paru dans le catalogue de l’exposition Autour du Grand Jeu, édité en 2004 par la ville de Reims.
Des fragments d’entretien avec le psychiatre Thierry Delcourt ont paru dans un ouvrage collectif : Au risque de l’Art, publié à L’Âge d’homme (2007).
Nicolas Rozier a collaboré par le dessin avec Zéno Bianu, Olivier Penot Lacassagne et Charles Dobzynski. Il coordonne un projet de réédition des œuvres de Colette Thomas (notamment Le testament de la fille Morte et la correspondance de l’auteure) aux éditions de Corlevour, et travaille actuellement à un projet écrit et pictural consacré au plus haut lyrisme : Tombeau pour les rares.



je ne veux parler qu’en visages
tendre des visages
de parole entière
faire mortier
des bouches de l’essai
et respirer le grog-visage
où tremble humble
la justesse explosive

Inédit extrait de L’Espèce amicale

stand K4

Portfolio