Samedi 8 décembre : Insistance de la Poésie #1

par Vincent Gimeno-Pons, 6 décembre 2012

Ces derniers mois, la poésie a occupé une grande place dans le débat public et dans les media. Mais au delà du caractère polémique de toutes ces interventions, le Marché de la Poésie (c/i/r/c/é) et la Maison des écrivains et de la Littérature ont souhaité profiter de l’occasion pour poser la question du genre poétique aujourd’hui, de sa place dans l’univers culturel et dans le monde contemporain auquel, nous l’espérons, elle contribue.

Samedi 8 décembre de 10h à 17h
Auditorium du Petit Palais
Musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Entrée libre
Métro Champs-Elysées Clémenceau (1) - (13)

Comme de nombreux poètes l’affirment, il n’est plus temps de faire l’économie d’une réflexion conjointe, tant esthétique que politique, sur le statut spécifique de la poésie contemporaine dans l’espace des écritures d’aujourd’hui. Depuis trop longtemps, et peut-être par prudence idéologique, ces deux champs sont restés dissociés or l’actualité se charge, brutalement, de nous rappeler la réalité du lien fort qui les unit.
C’est pourquoi la Maison des écrivains et de la littérature et le Marché de la Poésie se sont associés pour proposer une journée de réflexion novatrice sur la question du « genre poétique » et les modalités de rencontres avec la poésie dans l’espace public.
À partir d’une analyse des points communs qui rapprochent les différents discours de marginalisation de la poésie, elle tentera de contredire les attaques portées contre elle.

Dans le cadre du cycle « À demain la poésie », organisé par la Maison des écrivains et de la littérature (M.E.L.)

Insistance de la Poésie #1
Programme de la journée

Journée animée par Sylvie Goutbarron (M.EL.) et Vincent Gimeno-Pons (c/i /r/c/é)


10h Avec les poètes
Yves Boudier / Benoît Conort / Jacques Darras / Isabelle Garron / Armelle Leclercq, Caroline Sagot-Duvauroux.

11h15 Quelle(s) institution(s) pour la poésie ?
Philippe Beck (Poète, Président de la commission poésie du CNL) / Antoine Émaz (Poète, ex-Président de la commission poésie du CNL).
Entretien avec Jacques Darras (Poète, Président de c/i/r/c/é) et Isabelle Garron (poète et universitaire)

11h45 La spécificité de la poésie dans la vie culturelle
Magali Brazil (Maison de la Poésie Nantes et Région) / Francis Combes (Poète, directeur de la Biennale internationale des Poètes en Val-de-Marne) / Claude Guerre (Poète, directeur de la Maison de la poésie de Paris) / Emmanuelle Leroyer (Printemps des poètes).


13h Pause déjeuner

14h30 Poésie et (/ou) Performance

Vincent Tholomé (poète).
Dernière minute : Vincent Tholomé étant souffrant (grippe), ce sera son éditeur, Michaël Batalla (éditions Le clou dans le fer) qui le remplacera.
Entretien avec David Christoffel (+projection)

14h50 La poésie en 2027
David Christoffel

15h30 Diffusions de la poésie
Patrizia Atzei (éditions Nous et revue Grumeaux) / Vincent Gimeno-Pons (c/i/r/c/é et Marché de la Poésie) / Nuno Judice (poète) / Nathalie Lacroix (réseau des librairies Libr’Est) / Djamel Meskache (éditions Tarabuste et revue Triages) / Isabelle Sauvage (éditions Isabelle Sauvage).

16h30 Coda
Florence Trocmé (Poezibao).
Entretien avec Isabelle Garron


*Ce programme est susceptible de modifications de dernière minute.


Biographie des poètes présents

Michaël Batalla
Né en 1971. Poète, il a publié Autour/Around, avec le photographe Benoît Fougeirol (coll. d’ici-là, éd. VMCF, 2010) ; Poèmes paysages maintenant (éd. Jean-Michel Place, 2002) ; Il vient (éd. le Clou dans le fer, 2002). Une part importante de sa poésie a été publiée en revues spécialisées, Po&sie, MIR, L’étrangère, Boudoir & autres. Il a réalisé quelques œuvres poétiques in situ, notamment pour la Cité des Sciences et de l’Industrie ou le Musée de Sérignan. Co-fondateur des éditions le Clou dans le fer, il y dirige la collection expériences poétiques. Parallèlement à son activité de création poétique, d’édition et d’enseignement, il est aussi sociologue spécialisé dans l’organisation du travail.

Yves Boudier

Né en 1951 en Normandie. Vit à Paris ; publie notes et poèmes en revues (Aujourd’hui-Poème, CCP, Digraphe, Europe, Petite, La Polygraphe, Rehauts...) et est membre du comité de rédaction d’Action Poétique et de Passage d’Encres. Activités radiophoniques et collaborations diverses avec des musiciens et des plasticiens.
Lectures publiques (Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Fondation Royaumont, Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, Revue parlée du Centre Pompidou, Bpi Beaubourg, librairies et médiathèques.) Invité de la Biennale Internationale des poètes, 1997. Activités radiophoniques (France-Culture, France-Musiques), collaborations avec des musiciens (Ina-Grm) et des plasticiens (Gaston Planet, Christiane Tricoit, Jean Gaudaire Thor, Andoche Praudel, Joël Paubel.).
Il est Président de la Maison des écrivains et de la littérature depuis 2012.

David Christoffel

Il publie dans les revues Doc(k)s, Criticalsecret, Boxon, Action restreinte, Il Particolare, 22(M)dP, L’Etrangère, Enculer, La Revue des ressources, Chimères. Il a publié un album de créations poétiques sonores Oecumétrucs (Artalect, 2007) et un recueil CD d’Opéras parlés (Incidences, 2008). Après Lamento sans les poils à Royaumont en 2006, il prépare un nouvel opéra parlé, Les bâtons rompus, en résidence virtuelle à la Maison de la poésie de Paris. Ses activités poétiques se poursuivent radiophoniquement : il a composé quelques pièces pour Arte Radio, pour les émissions « Tapage nocturne » sur France Musique et « Les passagers de la nuit » sur France Culture. Il est actuellement chroniqueur des « Oreilles sensibles » dans « La matinale » de Christophe Bourseiller sur France-Musique.

Francis Combes
Poète et directeur des éditions Le Temps des cerises. Poète, journaliste, essayiste, critique littéraire. Membre de la rédaction de la revue Europe, conseiller général du Val d’Oise (en 1994). Il est l’organisateur du salon L’Autre livre et directeur de la Biennale des poètes en Val-de-Marne.

Benoît Conort
Né le 1er janvier 1956 à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). il a enseigné dans différents pays étrangers de 1981 à 1992 (Sri Lanka, Pologne, Portugal). Voyages également, en Inde, au Népal, en Thaïlande, au Japon, etc. Actuellement maître de conférences à l’Université de Paris X-Nanterre, il travaille sur la littérature française des 20e et 21e siècles (de Glissant à Esteban, de Roubaud à Collobert, de Jouve à Guez Ricord, de Chambaz à Courtade, etc). Membre de la commission poésie du CNL de 1996 à 1999. Il anime régulièrement aussi, depuis 1984, des ateliers d’écriture, du primaire à l’université et est membre fondateur avec Claude Ber, François Bon, Gérard Noiret, Patrick Souchon, de l’association Carrefour des écritures.
Membre du comité de rédaction de la revue Le nouveau Recueil, a collaboré à plusieurs revues dont La Quinzaine Littéraire, La N.R.F, Le Mâche Laurier, Théodore Balmoral, Ecritures, Le Français dans le Monde, etc. Publie aussi sur internet (remue.net entre autres).
En littérature, apprend à écrire depuis plus de trente ans.
Benoît Conort est membre du Conseil d’administration de la Mel.

Jacques Darras
Poète, essayiste et traducteur français, Jacques Darras est né en Picardie. Professeur en 1978 avec une thèse sur « Joseph Conrad et les signes de l’Empire », doyen de Faculté de 1984 à 1999. Parallèlement il s’engage dans la vie locale et régionale en lançant une revue littéraire in’hui. Il se lance entre-temps dans une aventure poétique prenant rythme et réflexion dans un cours d’eau des côtes de la Manche, la Maye, qui se jette dans la Baie de Somme. Il publie le volume inaugural La Maye I en 1988 aux éditions in’hui/3 cailloux. Il a ajouté depuis cinq autres volumes. Prix Apollinaire (2004), prix de l’Académie française pour son œuvre (2006). Il préside le festival Marathon des Mots de Bruxelles depuis 2009. Il a créé le festival de Poésie d’Achères en 2010, également Président de c/i/r/c/é (Marché de la Poésie) depuis 2010.

Isabelle Garron
Vit et travaille à Paris. Ses recherches en Sciences des textes et documents l’ont amenée à croiser ses recherches sur la prosodie visuelle. Elle a ainsi suscité la réédition à l’identique de La Lucarne ovale de Pierre Reverdy (Théâtre Typographique, 2001). Membre du comité de rédaction d’Action poétique. De 2005 à 2008 elle participe au plateau de « Peinture fraîche » de Jean Daive, sur France Culture. Sa trilogie poétique Face devant Contre, 2002, Qu’il faille, 2007, Corps Fut, 2011, est parue en Poésie/ Flammarion.

Claude Guerre
Né en 1948 à Avignon, Claude Guerre a appris les métiers du théâtre auprès D’A. Benedetto, puis fondé sa compagnie pour laquelle il a écrit et mis en scène une vingtaine de pièces. Ensuite appelé à travailler pour France Culture comme réalisateur, il y a créé près de 300 textes et poèmes contemporains. Poète et metteur en scène, il crée avec André Velter 8O spectacles de poésie notamment au Théâtre du Rond-Point une série de trois ans : les Poétiques. Puis au Théâtre de l’Aquarium, sous le titre l’Orphée Studio. Nommé en 2006 à la direction de la Maison de la Poésie, il y crée « La récréation du monde » d’après Laurence Vielle, « V. » d’après Tony Harrison, « Les poètes de Colette Magny », puis en 2009 « Dans le jardin de mon père » poème épique écrit et dit par lui. Ce spectacle tourne encore aujourd’hui. Il a publié chez le même éditeur (Pierre Mainard) Nasbinals, Grâce à Camden, Dans le jardin de mon père, et Tout est vécu chez Les Solitaires Intempestifs. « Kamouraska », « Pense ! ma viande », « Silhouettes et bandits » sont inédits.

Nuno Júdice
Né le 29 avril 1949 à Mexilhoeira Grande (Algarve).
Il est professeur en Littérature Comparée à la Faculté de Sciences Sociales et Humaines de l’Université Nouvelle de Lisbonne. De fin 1997 au début 2004, il a été Conseiller Culturel à l’Ambassade du Portugal à Paris, où il a dirigé le Centre Culturel de l’Institut Camões.
Il a publié des livres de poésie, des essais, des romans. Il est traduit dans plusieurs pays, et en France son recueil Un chant dans l’épaisseur du temps est paru dans la collection Poésie/Gallimard. Son roman Traces d’ombres est paru aux éditions Métailié et L’Ange de la tempête à La Différence. D’autres livres sont publiés chez Fata Morgana (Lignes d’eau, Pedro évoquant Inès, Source de vie), aux éditions Chandeigne (Jeu de reflets), à L’Escampette (Les Degrés du regard) et au Taillis Pré (La Condescendance de l’être et Le Mouvement du monde).

Armelle Leclercq
Née en 1973, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, Armelle Leclercq est médiéviste. Elle a vécu de temps à autre à l’étranger (Etats-Unis, Egypte, Allemagne) et vient de rentrer de deux années au Japon où elle enseignait le français à des étudiants japonais.
Elle effectue régulièrement des lectures : Poésie à Tinqueux, Maison de la poésie de Nantes, Ars Poetica (Bratislava), Poètes au potager (Montluçon), Lire en l’Eure, World Poetry Movement. Elle a été en 2010 en résidence à la Maison Jules-Roy afin de poursuivre l’écriture de son troisième livre.
Sa poésie est ancrée dans le quotidien et s’inspire des échanges interculturels tout en s’attachant à des thématiques amoureuses (dans Pataquès) ou au monde de l’enfance (dans Vélo vole), avec une langue mêlant volontairement plusieurs registres et jamais absconse. Son dernier recueil, Paysage à rebours, vient de paraître aux éditions Lanskine en 2012.

Caroline Sagot-Duvauroux
Née à Paris. Études de Lettres classiques, Censier Sorbonne, études théâtrales et d’art plastique.
Comédienne pendant huit ans puis se consacre à la peinture et à la poésie.
Nombreuses expositions depuis 20 ans en France et ailleurs, nombreux livres d’artiste et estampes.
En tant qu’auteur, principal éditeur : Les Éditions José Corti.
Caroline Sagot-Duvauroux a participé à l’atelier IMPORT / EXPORT Bombay / Marseille, organisé par le cipM en 2010.

Vincent Tholomé
Un auteur/performeur, Vincent Tholomé est né en Belgique en 1965. Il vit à Namur. Il travaille en Belgique, en France et ailleurs. Ex revuiste (ttc, facial), ex membre de l’ex Big Band de Littératures féroces (avec ou sans dents), ex membre du carrefour d’improvisations sonores et verbales [kwad], ex poète par défaut, Vincent Tholomé a multiplié les aventures et les rencontres, s’impliquant dans bon nombre de projets collectifs. On l’a notamment vu/entendu en duo avec Sebastian Dicenaire, Maja Jantar et Laurence Vielle. On l’a notamment vu/entendu en quatuor avec Charles Pennequin, Thierry Aué et Arno Calleja. On l’a surtout vu/entendu en solo, lors de festivals (Les voix de l’écrit (Mans), La Bâtie (Genève), les 3 premiers Fiestivals de Maelström (Bruxelles), le Festival international de Poésie de Trois-Rivières (Québec), etc.).

En images

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : 30e Marché de la Poésie ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 6 décembre 2012, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.