Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 289 > La Périphérie du 27e Marché > Vivons 120 minutes de poésie !, Périphérie XVIII > Sarner, Éric

Sarner, Éric

mercredi 22 avril 2009, par Vincent Gimeno-Pons

publie et œuvre dans des domaines multiples littéraire et audiovisuel.
Dernier recueil de poésie : Et comme emportés, on demeure, 2008, Ed. Dumerchez.
Dernier récit de voyage : Sur la Route 66, petites fictions d’Amérique, 2009, Ed. Hoebeke.
Il participe régulièrement à des festivals de poésie et réalise également des œuvres graphiques et des documentaires pour la télévision.


Le gris poignant d’Amsterdam
certains jours
où le jour souffle
et tombe
se casse
qui devient anonyme.
Oiseau jour je suis de ton côté
tant que tu tiens dans l’air
ou bien
marche
au bord de toi-même
parmi l’ombre.
On entend le son diamant
traverser d’une oreille à l’autre
la tête des malheureux.
L’humide n’a pas plus d’âge
que mon œil
tenté toujours
de tirer du noir
à l’or
la présence de tout ange.

De Éblouissements de Chet Baker, recueil à paraître

Portfolio