Tarabuste / Djamel et Claudine

par Vincent Gimeno-Pons, 9 juillet 2010

à Arlette,

Notre grande sœur, comme un insecte familier...

bienveillante et proche, nécessaire,

horizon et ciel à la fois

- d’un poème que d’aucuns prédisaient dinosaure à la fin prochaine -,

te voici retirée en des terres anciennes, ton beau travail d’artisan achevé,

ta vie continuée et ton ombre sur les vertes cabanes saint-sulpiciennes

longtemps encore viendra nous embrasser.

Merci de ce fragile passage,

merci de nous avoir invité à ton festin de mots,

merci de saluer pour nous Pierre, Jamel, René et les autres...



On t’embrasse

D&C/Tarabuste

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 9 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.