Trois poètes helvètes

par 29 mai 2012

Titre : Trois poètes helvètes
Auteur : Claire Krähenbühl ; Elena Jurissevich ; Markus Bundi
Traduction : Sylvie Durbec et Nathalie Eberhardt
Langue d’origine : Romand, Italien et Allemand
Format (en cm) : 14x21 cm
Pagination : 184 pages
Prix (en euros) : 20
Argumentaire : Avec Trois poètes helvètes, les éditions du Murmure propose le dixième volume de cette série consacrée aux poètes venus d’ailleurs, dans la collection en dehors, série qui a fidèlement accompagné les rencontres de la VOix des MOts depuis 2005. Les pays invités ont été la Pologne, l’Espagne, le Portugal, la Hongrie, la Wallonie, la Norvège, le Danemark, la Finlande, la Suède. Le croisement de trois générations et de trois langues constitue l’originalité du présent volume : Le français, parlé en Suisse-Romande (5 cantons : Genève, Vaud, Neuchâtel, Fribourg et le Jura), l’italien, parlé au Tessin et au sud des Grisons, l’allemand, parlé en Suisse-alémanique (19 cantons). C’est à la curiosité et à la sensibilité des lecteurs que cet ouvrage s’adresse : aller, par la lecture, à la rencontre de trois voix différentes qui suivent cependant une seule et même voie : celle de la poésie. Claire Krähenbühl, Elena Jurissevich, Markus Bundi, en sont ici les hérauts. Les poèmes ne désirent qu’un regard attentif, alors, cheminons avec leurs auteurs, pour que l’eau des mots nous [vienne] à la bouche, pour éprouver ces paroles batailleuses / de possession et de / présence et pour découvrir ce que l’humanité aura convoité en pure perte – / l’harmonie et l’unité.
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Claire Krähenbühl Claire Krähenbühl est née en 1942 à Yverdon-les-Bains. Son parcours ne semble pas devoir la conduire à l’écriture. En effet, après quelques années d’étude à l’École des Beaux-Arts de Lausanne, elle change de cap et obtient un diplôme d’infirmière dans cette même ville. En 1969, elle part s’installer avec sa famille à New York où, reprenant la filière interrompue, elle s’initie à la gravure à l’Art Students League. Durant ces cinq ans, elle découvre avec passion la littérature américaine, en particulier la poésie féminine (féministe ?) d’Erica Jong à Sylvia Plath. De retour en Suisse, elle entreprend une longue psychanalyse qui va imprégner durablement ses écrits, prose et poésie. En 1992, La Rebuse de l’Épine noire, son 4e recueil (Éditions de l’Aire), reçoit le Prix Louise Labé. Au cours de toutes ces années, le travail d’écriture (une quinzaine de titres) s’accompagne d’une démarche artistique, essentiellement la pratique du collage. Claire Krähenbühl et sa soeur Denise Mützenberg, elle aussi poète et écrivain, ont exploré ensemble leur gémellité dans Le Piège du miroir paru aux Éditions de l’Aire en 2002. Ce livre reprend en profondeur un thème présent tout au long de leurs écrits, celui du double, du flou, de l’identité fragile et menacée. D’autre part, l’année 2000 marque un tournant dans la vie de l’écrivaine qui s’ouvre sur le monde en acceptant de se rendre à Berlin dans le cadre de Lyrikline. Dans la foulée, on l’invite de plus en plus à lire ses poèmes en public et à parler poésie dans les écoles. Commencent alors de fructueux échanges avec des jeunes et surtout des enfants. En 2003, elle représente la Suisse romande aux Festivals de Poésie de Medellin (Colombie) et Trois-Rivières (Québec). L’année suivante, elle participe à une tournée de lectures au Moyen-Orient et dans les Émirats. Depuis 2004, elle est coéditrice des éditions Samizdat (Genève) avec Denise Mützenberg. Elena Jurissevich D’origine italienne (Chiavenna, Lombardie), naturalisée suisse (Lugano), Elena Jurissevich (née en 1976) est licenciée en théologie (Lausanne, 2000) et diplômée en histoire des origines chrétiennes (2003) avec un travail de recherche sur les récits de martyre à Carthage entre 202 (Passion de Perpetue et Félicité) et 258 (Vie et Passion de Cyprien). Elle est également licenciée en lettres (italien et hébreu, Genève, 2005), avec un mémoire sur l’origine et le genre de la sextine dans le Chansonnier de François Pétrarque. Pendant six ans, elle a travaillé comme assistante en histoire du christianisme et en l’Ancien Testament à l’université de Genève et a enseigné l’hébreu durant un semestre à la Faculté de Théologie et de Sciences de religions de Lausanne. Elle a été invitée aux 29e Journées littéraires de Soleure. Pendant deux ans travailleuse sociale auprès des personnes âgées pour la Ville de Genève, elle enseigne depuis 2008 l’italien dans un collège genevois, collabore à la TRS comme traductrice des cultes audiovisuels en provenance d’Italie et du canton du Tessin, et est rédactrice de la revue Hétérographe. Revue des homolittératures ou pas : Markus Bundi Il naît en 1969 à Wettingen et grandit à Nussbaumen. Il étudie la philosophie, la littérature allemande contemporaine et la linguistique à l’université de Zurich. Parallèlement à ses études, il est titulaire, deux années durant, du cours d’acquisition renforcée de l’allemand à l’école primaire de Birmensdorf ; il joue ensuite au handball de façon professionnelle au Grasshopper Club, pendant une saison, avant de devenir journaliste sportif au Badener Tagblatt pendant deux ans. De 1996 à 2005, il est journaliste culturel au Aargauer Zeitung, en charge de la littérature, de la philosophie et, périodiquement, du théâtre. C’est à cette époque qu’il écrit quelques 600 articles, dont 350 recensions, des dizaines de portraits, d’articles de fond, de points de vue critiques, d’éditoriaux. À présent, et depuis plusieurs années, il exerce les fonctions d’éditeur, tant chez Haymon Verlag où il supervise la publication de l’oeuvre de Klaus Merz, que chez Wolfbach Verlag dont il dirige la collection REIHE, dévolue à la littérature. En 2007, il est responsable des Journées poétiques de Frauenfeld. De 2009 à 2011, il dirige les Wochenendegespräche d’Innsbruck. Markus Bundi publie depuis 2001 des textes littéraires : recueils de poèmes, nouvelles et essais. Trois de ses pièces de théâtre ont été mises en scène. Le canton d’Aargau a, trois fois, primé son oeuvre et, en 2008, il obtient le Prix Montblanc-Bolero-Shortstory. 114 En 2011, il publie aux éditions Isele un recueil de textes en prose et des poèmes sous le titre Gehen am Ort. Aujourd’hui, il est professeur d’allemand et de philosophie à Aarau et vit à Baden. En somme, un homme heureux…
Editeur : Editions du Murmure
ISBN : 9782915099591
Première de couverture : IMG/protege/form22/Couv_trois_poetes_helvetes_marche_poesie.jpg
N° de Stand : 106

En images

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Nouveautés ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mardi 29 mai 2012, par
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.
Ces articles pourraient aussi vous intéresser