Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 320 > Les amis d’Arlette > Vieille, Laurence

Vieille, Laurence

mardi 6 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons

Alors
elle nous a quittés cette grande dame
nous voilà orphelins de sa vaste silhouette
rassurante
infatigable
inlassablement présente
Arlette il y a à peine un mois me demandait encore de ne pas l’oublier
de lui envoyer un poème avec un chat dedans
toujours alerte
Arlette boit un verre avec des amis qu’elle a emmenés
à la Maison de la Poésie
Arlette deux jours après m’envoie un message de ses amis enthousiastes
Arlette relie relie relie sans cesse,
ouvre à chaque instant les pages d’un livre infini
auquel nous prenons part
dont elle semble connaître la clef
J’ai l’impression qu’elle surgira demain
qu’elle surgira toujours
au creuset d’un dire de poète
et la mer de Ouistreham
cette mer-là
quelles vagues fera t-elle rouler encore
si Arlette n’ouvre pas sa fenêtre là-bas ?
Arlette alerte lettre A de la poésie
hé chère Arlette
je te remercie de tous ces ponts tendus entre les rives
le fleuve ne tarira pas
tous les poètes vont à la mer
et si ciel il y a
qu’il soit un grand marché de poésie
tu y fais chanter toutes les voix
nos langues y claqueront encore
salut ! salut à toi !

Laurence