Warnod, Jeanine

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

Je suis très très triste du départ d’Arlette. Je l’aimais beaucoup. Je
la croyais infatigable. Ses conseils étaient précieux, toujours prête
pour faire le bien. Je suis à San Francisco jusqu’en octobre et pense à
elle très fort.
Merci au marche de la poésie de m’avoir contacté si vite.
Jeanine Warnod

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.