(XX,XY) - Philippe Richard

par Vincent Gimeno-Pons, 24 mai 2016

Titre : (XX,XY)
Auteur : Philippe Richard
Langue d’origine : /
Format (en cm) : 14 x 19,5
Pagination : 136 pages
Prix (en euros) : 25
Argumentaire : Livre graphique. (XX, XY) est une histoire de couples. Depuis 2002, Philippe Richard peint des gouaches séparées en leur centre par une ligne perforée. L’artiste interroge les relations entre ces deux espaces. Les liens sont infinis. Entre l’accord parfait et l’indifférence totale se noue une quantité innombrable de possibles. À la fois peintures et œuvres graphiques, ces gouaches sont aussi des instantanés de la pensée et des rêveries de l’artiste, les thèmes picturaux rebondissant au gré de ses humeurs.
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Philippe Richard a fait ses études à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. En 1993, il a obtenu une bourse de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, en 1994, la bourse Villa Médicis, hors-les-murs pour effectuer un séjour en Islande, puis en 1997 une bourse du ministère de la Culture (FIACRE) pour vivre une année à New York. Depuis 1992, son travail est exposé dans de nombreux pays. Ses oeuvres développent une abstraction sensible faite de réseaux de lignes et de courbes, de systèmes de points et de formes ovoïdes qui se grippent. Une mathématique y est à l’œuvre. Elle se situerait entre une théorie des ensembles gagnée par une forme de décalage, de dérision, et l’épuisement désordonné d’une organisation de pensée. Comment donner à voir une pensée visuelle en mettant au jour les associations, croisements, obsessions qui la traversent, telle semble l’idée fixe de cette peinture. On pourrait dire de ses constructions, sans abus de langage, qu’elles sont poétiques.
Editeur : solo ma non troppo
ISBN : 978-2-919289-35-6
N° de Stand : 224

En images

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mardi 24 mai 2016, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.