lundi 11 juin : Marie Étienne vs Malek Alloula, de la langue en résistance

par Vincent Gimeno-Pons, 23 juin 2012

lundi 11 juin - Au port du salut - 18h
Marie Étienne vs Malek Alloula
Entrée libre

Périphérie XII LUNDI 11 JUIN 18 h
Marie Étienne vs. Malek Alloula : de la langue en résistance


Autour d’un travail commun de création et d’échange par les deux auteurs.
Organisé avec le concours de Christiane Morinet

Malek Alloula
Malek Alloula, né le 13 novembre 1937 à Oran, est un écrivain algérien de langue française qui poursuit des activités éditoriales à Paris depuis 1967. Élève de l’École normale supérieure, il a fait ses études de Lettres modernes à la faculté d’Alger, ensuite en Sorbonne à Paris, avec un sujet de thèse sur Denis Diderot et le XVIIIe siècle. Écrivain, critique littéraire, poète, Malek Alloula préside l’association qui contribue à faire connaître l’œuvre de son frère assassiné en 1994, le dramaturge Abdelkader Alloula.
Bibliographie choisie : Villes, poèmes, couverture de Khadda, Souffles, Rabat, 1969. Villes et autres lieux, poèmes, Christian Bourgois éditeur, Paris, 1979. Le Harem colonial, images d’un sous-érotisme, essai illustré de photographies, Slatkine éditeur, Genève/Paris, 1981 et Séguier, Paris, 2001.

Marie Etienne
Marie Etienne a passé les 25 premières années de sa vie au Vietnam, en Côte d’Ivoire, en Allemagne, au Sénégal… Après avoir enseigné dans un lycée de Sologne, elle a travaillé dix ans avec Antoine Vitez, d’abord au Théâtre des Quartiers d’Ivry, puis au Théâtre national de Chaillot, comme Secrétaire général, corollaire littéraire de l’Administrateur. A ce titre, elle avait la charge des Images et des Mots que produisait le théâtre, ainsi que des lectures de poésie. Elle est ensuite passée par l’édition de livres et de revues, dans le cadre de l’Education nationale.
Dernières publications : Poésie : Roi des cent cavaliers, Flammarion, 2002. Les Passants intérieurs, Virgile, 2004 . Dormans, Flammarion, « Poésie », 2006. Le Livre des Recels, Flammarion, « Poésie », 2011
Récits : Les soupirants, Éditions Virgile, 2005, L’Enfant et le Soldat, Paris : La Table ronde, 2006 (nouvelle version de Sensò, la guerre, paru chez Balland en 2002) [Traduction en cours de Dawn M. Cornelio], Les Yeux fermés (Les Variations Bergman), Paris : José Corti, « En lisant en écrivant », 2011
Au port du salut 163 bis Rue Saint-Jacques 75005 Paris

En images

  • Malek Alloula
  • Marie Etienne
  • Malek Alloula et Marie Etienne
  • Malek Alloula et Marie Etienne
  • Malek Alloula et Marie Etienne
  • Malek Alloula et Marie Etienne

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 23 juin 2012, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.