Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 364 > La Belgique, invité d’honneur 2015 > van Istendael, Geert

van Istendael, Geert

dimanche 10 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons

JPEG - 203.6 ko
Geert van Istendael

Geert van Istendael (1947) a fait des études de sociologie et de philosophie à l’Université catholique de Louvain (KUL). De 1987 à 1993, il a été journaliste et présentateur à la télévision, quand elle était encore belge (BRT). Depuis 1993, il se consacre uniquement à l’écriture en tant que poète, romancier, essayiste et polémiste. Après un faux départ en 1978, il s’impose en 1983, avec le recueil De iguanodons van Bernissart (Les iguanodons de Bernissart), arborant le sous-titre de « poème belge », tout un programme, développé dans d’autres recueils tels Plattegronden (« Plans », 1987), Taalmachine (« Machine de langue », 2001) ou Sociale zekerheid en andere gedichten (« Sécurité sociale et autres poèmes », 2010). Het Belgisch labyrint (« Le labyrinthe belge », 1989) est un bestseller dans lequel il remet en perspective l’histoire de son pays. Son dernier recueil Het was wat was, avec une citation de Philippe Jaccottet, est publié en 2015. [Jan H. Mysjkin dans La Traductière]

Geert van Istendael interviendra aux côtés de Jacques Darras et de Gérald Purnelle lors de l’inauguration du 33e Marché de la Poésie (mercredi 10 juin vers 17 h 30)